Passer au contenu principal Passer au pied de page du site

You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

Ne cédez pas à la panique - Quand les émotions des investisseurs jouent aux montagnes russes

il y a 24 jours
Gérer les émotions liées au marché

Il est naturel que les investisseurs soient fortement influencés par la conjoncture des marchés. Face à l’actualité mouvementée - la guerre en Ukraine, la hausse des taux d’intérêt, l’inflation élevée- il est compréhensible que l’euphorie suscitée par la hausse des marchés ait laissé place à des sentiments de crainte et de désespoir, et que certains investisseurs recherchent une voie de sortie.

Toutefois, la volatilité sur les marchés est normale, et il est important de garder à l’esprit des plans d’investissement à long terme plutôt qu’une stratégie changeante basée sur les fluctuations à court terme sur les marchés. En fait, au lieu de céder à la panique, les investisseurs pourraient penser qu’un effondrement des marchés, au lieu d’être le moment opportun pour vendre, pourrait présenter de bonnes opportunités d’achat. L’illustration ci-dessous montre comment les émotions des investisseurs peuvent varier en fonction des niveaux de risques et des opportunités au fur et à mesure de l’évolution des marchés.

Risk and opportunity graph

Source : Capital Group 2022 : Ne paniquez pas ; Gérer les émotions liées au marché

 

Se concentrer sur ses objectifs à long terme

L’« ancrage » se produit lorsque les investisseurs s’appuient sur un chiffre spécifique, comme la valeur de leurs investissements à un moment donné, ou un pic du marché boursier, et en font un point de référence pour prendre des décisions d’investissement futures. Ils peuvent devenir indûment pessimistes concernant leur portefeuille, en raison de l’ampleur des fluctuations du marché, ce qui peut les inciter à prendre des décisions qui ne sont pas dans leur meilleur intérêt à long terme.

Il est important de garder à l’esprit les objectifs à long terme et d’essayer d’éviter de prendre des décisions fondées sur des situations à court terme. N’oubliez pas que, malgré la baisse des marchés par rapport à leur pic récent, ils conservent dans le temps une trajectoire haussière constante.


Éviter la peur sur le marché

Les recherches montrent que les humains ont tendance à ressentir les pertes beaucoup plus intensément que les gains. Souvent, cela aboutit à un comportement connu sous le terme d’« aversion pour les pertes », qui peut inciter les investisseurs à prendre des décisions qui ne sont pas dans leur meilleur intérêt. Ils peuvent, par exemple, réagir à un repli en orientant leur portefeuille vers des investissements à plus faible risque. Bien que ceux-ci puissent temporairement endiguer les pertes, ils offrent peu en termes de croissance.

Loss aversion graph

Source : Capital Group, 2022

Les investisseurs doivent se rappeler que les périodes de hausse et de baisse sont une composante d’un cycle de marché normal. Ces « pertes » qu’ils constatent pendant une période de baisse ne sont réalisées que s’ils vendent leurs investissements. Même si cela peut être difficile, les investisseurs doivent tenter de ne pas céder à la panique lorsqu’ils voient la valeur de leurs investissements diminuer à court terme et ne pas perdre de vue leurs objectifs d’investissement à long terme.

 


Téléchargez notre ‘Guide pour investir sur des marchés volatils’

3662 KB | PDF

De l’importance de la diversification de vos placements à une checklist de l’investissement en cinq points, ce guide aborde les éléments à prendre en compte si vous investissez pendant des périodes de volatilité des marchés.

Téléchargez

Ce site utilise des cookies afin de vous assurer une meilleure expérience de navigation sur ce site.
En savoir plus