Passer au contenu principal Passer au pied de page du site

You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

The Monthly Review : Les « stories » de octobre

il y a 8 mois

QUICK LOOK
LES MARCHÉS

2,0%

S&P 500

1,0%

EURO STOXX 50

-2,2%

FTSE 100

0,9%

CAC 40

3,5%

DAX 30

1,2%

BEL 20

2,7%

FTSE MIB

0,1%

IBEX 35

5,0%

TOPIX

Brexit - si proche et pourtant…

Pas d’épilogue en vue dans le feuilleton du Brexit. Le Premier ministre Boris Johnson a obtenu l’appui du Parlement pour débattre du projet de loi sur le retrait de l’Union européenne, mais s'est immédiatement vu opposer une fin de non-recevoir en vue d’une sortie rapide. Le Premier ministre se concentrant sur la tenue d’élections anticipées avant les fêtes de Noël, les dossiers du gouvernement ont été remis à plus tard. Pour éviter au Royaume-Uni une sortie précipitée sans accord, l’Union européenne (UE) a accordé une extension longue (flextension) de trois mois jusqu’au 31 janvier 2020. Les marchés financiers ont été rassurés d’apprendre que la perspective d’un Brexit d’Halloween était évitée. La livre sterling a connu une brève reprise, s'essoufflant rapidement à mesure que l'incertitude continuait de planer.

La monnaie de Zuckerberg a du plomb dans l’aile

Libra, aussi connu sous le nom de monnaie numérique de Facebook, comptait cet été une liste de soutiens importants. Depuis lors, les régulateurs financiers du monde entier ont émis de vives protestations. Ils craignent que la Libra ne soit utilisée à des fins de blanchiment d’argent ou pour financer le crime et le terrorisme. Selon les pires scénarios, elle risquerait même de menacer la stabilité du système financier international. PayPal a été le premier à se retirer, rapidement suivie par MasterCard et eBay. Le slogan de Mark Zuckerberg Move fast and break things (Avancer vite et casser les codes) n’est peut-être pas le mieux adapté au monde de la finance.

Rêves électriques - retards à l’allumage

Le mois a été contrasté pour le secteur des véhicules électriques. Harley Davidson a suspendu la production de sa moto électrique LiveWire. Heureusement, le problème lié au système de charge a pu être résolu rapidement. Dyson, plus connu pour ses aspirateurs et ses ventilateurs haute technologie, a abandonné sa tentative de produire une voiture électrique commercialement viable. Par ailleurs, les bons résultats de Tesla au troisième trimestre ont été bien accueillis par le marché, alors que la firme de Palo Alto a fait savoir que son modèle de SUV était en avance sur le calendrier initial et pourrait être lancé l’été prochain. Cela a relancé le cours de l'action Tesla, qui a progressé de 20 %.

DECOUVREZ NOS

Derniers articles

Insight

OBLIGATIONS VERTES - QUELLES RÉPERCUSSIONS ?

CLOSE LOOK

Actifs situés un peu à la marge, les obligations vertes semblent également entourées d’une certaine aura de mystère. Toutefois, depuis le lancement par la Banque mondiale de la première obligation verte notée AAA en 2007, le marché a enregistré une croissance phénoménale

Insight

Les « stories » du mois de juin

THE MONTHLY REVIEW: QUICK LOOK

Article | Thématiques | 03/07/2020

Les mesures de confinement ont été levées, laissant place aux premiers signes d’une reprise. Les ventes au détail ont progressé dans de nombreuses régions du monde et ont enregistré un rebond de presque 18 % aux États-Unis. En Nouvelle-Zélande, les dépenses de cartes de crédit ont pratiquement doublé. 

Ce site utilise des cookies afin de vous assurer une meilleure expérience de navigation sur ce site.
En savoir plus